« Le coaching ne pose pas la question du pourquoi mais du comment »

Un article sur le métier de coach :

« Juliette a commencé sa vie professionnelle en faisant du Théâtre  » j’étais très introvertie. Le théâtre m’a permis de m’affirmer, de travailler sur moi-même ». Juliette a donc décidé de transmettre son expérience et elle a animé, au Houilles, au sein de l’association, Les ateliers voyageurs, des stages de développent personnel par le théâtre ». Puis elle s’est formée aux techniques du coaching à l’Université Paris VIII. Ce n’est pas du conseil, ni de la psychothérapie. On ne travaille pas sur le mal-être mais sur une difficulté ponctuelle du comportement : les relations, la prise de décision, le manque de confiance en soi ». Le coach est là pour écouter sans juger.  » La personne a en elle les ressources pour faire face à son problème mais elle a besoin d’être encadrée, orientée, pour réorganiser sa vie privée ou professionnelle, ses relations, définir ses objectifs ou optimiser ses chances. C’est une thérapie de « bien portant », et en général quelques séances suffisent ». Il s’agit d’un accompagnement sur mesure d’une personne qui éprouve le besoin de changer à un moment donné de sa vie, qui veut réussir un projet ou atteindre un objectif précis. « Le coaching ne pose pas la question du pourquoi mais du comment. On ne cherche pas à savoir pourquoi je suis confronté à telle ou telle situation, mais comment je fais, qu’est ce que je mets en oeuvre, de quels moyens je dispose pour faire face et m’en sortir ».